Cartes COTS

7 posts / 0 new
Last post
Bryan
Cartes COTS

Bonjour, j'ai un doute sur l'utilisation du guide FIDES sur la partie "cartes COTS".

Le guide FIDES cite que cette partie est destinée aux cartes "remplissant des fonctions électroniques standards" mais quelles sont-elles ?

Qu'est-ce qui ai pris en compte dans le facteur de forme pour "la fonction commune toute carte", c'est-à-dire, est-ce que FIDES prend en compte dans le format de carte qu'il y a une partie alimentation, une partie connectique ... ?

Cette méthode du guide peut-elle être applicable à tout type cartes électroniques (carte d'alimentation, carte mémoire RAM, ...) ?


Par exemple toutes les cartes électroniques non pas de processeur, de fonctions numériques périphériques, etc... comme les barre de RAM qui selon moi ont seulement une " fonction numérique centrale" ou encore les backplanes qui généralement ont principalement une fonction de "connectique" qui ne correspondent pas vraiment aux différentes fonctions émises dans le guide.

 

Edited by: Bryan on 12/04/2021 - 15:43
tourtelier_d
Bonjour,je vais tenter de

Bonjour,

je vais tenter de répondre à vos différentes questions à partir de mon expérience sur ce modèle.

 

Les fonctions électroniques standards que j'identifie à ce stade sont toutes les cartes répondant aux formats pré identifiés mais également celle d'autres formats qui vont traiter de l'information dont voici quelques exemples:

  • des cartes mères avec processeur (carte mère pc bureautique ou serveur, carte "ordinateur" destinées aux racks (computer on module), ou équivalent sur format PC/104 ou autres (cela couvre aussi les ordinateurs dans des formats atypiques) par contre j'éviterais la modélisation d'un Raspberry Pi ou d'un Arduino avec ce modèle
  • Des cartes avec des FPGA (Xilinx, Altera... ) ou DSP à la place des processeurs "classiques" (Intel, AMD, ARM...)
    • Nota les mémoires pour ces deux types cartes sont a considérer comme faisant partie de la carte mère
  • des switchs et cartes réseaux et modems ou dérivés
  • des cartes d'entrée/sortie dans tous les formats possibles et imaginables (RS232, RS485, 1553, GPIO...)
  • les cartes porteuses destinées à accueillir des mezzanines

 

Au final toutes cartes dont la majorité des fonctions peuvent être modélisées à partir de la liste des fonctions numériques, centrales, périphériques et Entrées Sorties proposées dans le guide (les fonctions spécifiques non identifées ne pourront donc être modélisées comme il se doit). Attention cependant les blocs alimentations de ces racks ou machines custom ne sont pas couvertes par le modèle COTS mais le modèle sous ensemble permet généralement de s'en sortir.

 

La partie fonction commune traite de manière globalisée toutes les servitudes indépendantes des fonctionnalités qui ne sont pas propres à une fonction et couvertes de manière identifiées dans les listes (gestion et distribution de l'énergie par exemple, le circuit imprimé). Pour la connectique  je considère qu'elle est prise en compte dans les fonctions numériques périphèriqueset les lignes d'entrées sorties et ce modèle comporte une spécificité au niveau du facteur Pi RH qui n'est pas nul en fonctionnement pour prendre en compte l'effet de l'hygromètrie sur les connecteurs.

En cas spécifique, les cartes fond de panier vont effectivement plus difficiles a modéliser dans le système mais cela reste une carte avec fonctions de servitudes (couverture par le facteur de forme) et un ensemble de fonctions numériques périphériques et ou de lignes d'entrées sorties.

 

J'espère avoir pu vous aider à avancer sur la mise en oeuvre de ce modèle de la méthodologie, n'hésitez pas à m'indiquer si vous souhaitez des compléments sur certains points ou exemple spécifiques (je ne promets pas de pouvoir y répondre mais j'essayerais de vous guider au mieux)

 

Tourtelier_D

Bryan
Cartes COTS

Merci pour votre réponse, elle a répondu aux questions que j'avais posé. J'aimerais vous poser d'autres questions par rapport à la partie COTS.

Je voulais savoir également si les "disparités" de résultats entre l'analyse du taux de défaillance via :  la méthode composant et la méthode COTS peuvent être très problématique ?

 

J'ai éffetué l'analyse d'une carte d'interface Ethernet au format 6U dont j'avais les composants, via la mthode descriptions composants j'obtiens λ = 2.821 x 10^(-6)  (en ne prenant pas en compte le format PCB de la carte), puis via la méthode cartes COTS j'obtiens λ = 5.732 x 10^(-6) [sachant que rien que le format 6U me donne un  λ = 5.413 x 10^(-6) ].
Logiquement vu que les deux résultats sont du même ordre de grandeur peut-on dire que la méthode COTS fonctionnerait-il sur ce cas ?

 

Un autre cas interressant est pour la carte de fond panier (backplane) au format 6U. Par la méthodes des composants λ = 1.265 x 10^(-7) et par la méthode COTS j'obtiens λ = 5.865 x 10^(-6).
Dans ce cas-ci on a une importante différence de grandeur entre les deux résultats, donc pour moi il serait plutôt logic d'utiliser la méthode composant que la méthode COTS pour les cartes de fond de panier en générale. J'aimerais avoir votre avis dessus.

 

Bryan

Montigaud
Cartes COTS

Bonjour,

Je vais tâcher d'apporter une réponse à votre question.

Il est toujours préférable d'utiliser une méthode composant plutôt qu'une méthode COTS, qui est une approche fonctionnelle, quand cela est possible.

La méthodologie COTS vous sera utile quand vous ne pouvez pas accéder à la composition interne en termes de composant de la carte électronique. Il s'agit d'une approche fonctionnelle permettant de vous donner un ordre de grandeur de la fiabilité lorsque qu'uniquement la datasheet est disponible et que vous ne pouvez pas obtenir plus d'information du constructeur ou que les données de fiabilité fournies par ce dernier sont parcellaires (absence de profil de vie ou d'environnement, non connaissance de la méthodologie d'évaluation mise en oeuvre) ou bien que le profil d'emploi ou la norme utilisée par le fabricant n'est pas homogène avec le reste de votre étude.

La méthodologie COTS est réputée plus conservative que les approches composants, mais donne globalement la bonne décade ce qui est bien le cas dans votre premier exemple et un peu moins vrai dans votre second exemple.

De manière générale, voici l'ordre de préférence pour l'application des méthodes proposées par FIDES :

  1. Méthode composant détaillée
  2. Méthode par comptage d'article
  3. Méthode par comptage de famille de composant
  4. Méthode COTS

Attention tout de même, si vous n'avez pas modéliser le PCB, surtout sur une carte fond de panier, il est possible que votre résultat de fiabilité soit revu à la hausse.

 

En espérant que cela répond à votre question.

 

Cordialement,

Thibault

Bryan
D'accord merci pour cette

D'accord merci pour cette réponse détaillée sur la méthode COTS.

 

Bryan

Bryan
Cartes COTS

Dans le guide FIDES, celui-ci propose également un "guide pour le dénombrement des fonctions" en 8 étapes (page 198). Faut-il forcément remplir ces 8 étapes pour réaliser la méthodologie COTS ? Ou bien peut-on utiliser une partie de ces étapes pour effectuer une analyse ?

 

Je me pose cette question car dans le cas  d'une carte SODDIM DDR3, celle-ci a seulement une " fonction mémoire DRAM " d'une certaine taille et généralement on ne donne pas d'autres informations à son sujet comme les "fonctions numériques périphériques ou les entrées sorties ". 
Donc logiquement, j'utiliserais les étapes 1,2 et 3 seulement car si je prend les autres je risquerais une trop grand surrestimation du taux de défaillance non ?

 

tourtelier_d
Bonjour et désolé de ne voir

Bonjour et désolé de ne voir votre post que ce jour.

Une barette SO-DIMM seule ne me semble pas modélisable via le modèle carte COTS, le facteur de forme n'étant à priori pas pertinent sur ce format.

Par contre compte tenu de la construction du modèle il n'est pas précisé si la mémoire est reportée sur la carte mère ou sur une barette amovible, je serais tenté de dire que cela est confondu. (les facteurs de forme pour mini ITX, flex aTX micro ATX et ATX impliquent généralement des barettes amovibles et pas forcément sur les autres formats)

Donc il ne m'apparait pas erroné de considérer la barette comme faisant partie de la carte mère (les cartes mezzanines restant différenciées)

En espérant que cela réponde a votre question de manière satisfaisante

 

Tourtelier_D